Contribution participative aux Assises du Numérique en Wallonie

Améliorer la formation TICE des formateurs et des futurs enseignants

Décider que des cours de bureautique, d’utilisation pédagogique des TIC (TICE), de littératie numérique, voire de science du numérique doivent faire partie du cursus des futurs enseignants est indispensable mais insuffisant pour changer les choses.

En effet, les enseignants qui donnent ces formations doivent également être à niveau : on parle ici des enseignants des catégories pédagogiques des hautes écoles et des professeurs d’universités pour l’agrégation (formation des enseignants du secondaire supérieur) ainsi que de la professionnalisation des (futurs) professeurs des universités et hautes écoles, etc.

Dans ce contexte, en complément de formations en ingénierie pédagogique et multimédia qu’il faut encourager (par exemple AMTICE, Form@TICEF, FormaSup, etc.) il convient de soutenir la multiplication de MOOC centrés sur les TICE tels que eLearn2, qui pourront constituer un apport non négligeable pour les futurs enseignants mais également pour les enseignants actuels, tous niveaux confondus (expérimentation et innovation pédagogiques).

#205

2 réponses to “Améliorer la formation TICE des formateurs et des futurs enseignants

  • Et pourquoi seulement un certificat en ingénierie pédagogique ? Il existe chez nos voisins français un excellent Master à reconnaitre en Belgique.

  • Un master serait effectivement plus opportun.
    Aussi, pour accélérer les choses un Master pour formateurs TIC pourrait être envisagé rapidement. Ceux-ci auraient pour tâche d’intégrer un cours intégrant les TIC en parallèle aux autres matières données