Contribution participative aux Assises du Numérique en Wallonie

Enseigner les fondements de la science du numérique dès la fin de l’école primaire et dans le secondaire

Des algorithmes pilotent aujourd’hui tous les systèmes technologiques numériques. Le besoin n’est pas de faire de chacun un spécialiste, mais d’initier aux concepts fondamentaux de l’informatique, à ses méthodes, à ses possibilités et à ses limites.

Un éveil à la logique algorithmique devrait être réalisé dès la fin de l’école primaire via une approche essentiellement ludique.

Au niveau secondaire, cet éveil devrait être poursuivi par une approche plus systématique des principes de la programmation, du codage et de la gestion des systèmes d’information en gardant toutefois un esprit de formation générale (à l’instar des cours d’étude du milieu, physique, chimie, biologie, etc).

#132

4 réponses to “Enseigner les fondements de la science du numérique dès la fin de l’école primaire et dans le secondaire

  • Ce sujet fait l’objet d’une réflexion en Flandres : http://bit.ly/1bgZo2j
    L’informatique est une discipline au même titre que la physique, la chimie, la bio, … Il faut en comprendre les fondements pour devenir un utilisateur efficace et autonome.

  • Eh oui, en Flandres, ca bouge http://datanews.levif.be/ict/actualite/un-systeme-d-enseignement-non-adapte-aux-possibilites-et-besoins-de-la-numerisation-actuelle/article-opinion-392047.html , et dans bien d’autres pays également.
    A quand un enseignement de qualité qui couvre bien plus d’aspects de l’informatique que la « simple » bureautique. Le terme « informatique » regroupe des choses bien différentes:
    – « culture du numérique » pour utiliser de manière adaptée et réfléchie les outils du numérique (y compris règles éthiques et sécurité)
    – « sciences informatiques » pour comprendre les fondements scientifiques derrière les TIC (algorithmique, réseaux informatiques, programmation, intelligence artificielle, …) pour être des utilisateurs avertis et pas de simples consommateurs.

    On peut aborder tout cela avec des jeunes dès le primaire et certainement au secondaire (de nombreuses expériences, qui ne peuvent être que limitées faute de financement, le prouvent).

    Nos jeunes ne peuvent plus sortir du secondaire au 21e siècle sans avoir au minimum été sensibilisés à tous ces aspects de l’informatique dans leur formation obligatoire !! Ils en auront besoin pour être des citoyens-acteurs à l’ère du numérique.

    Et pour les enseignants, l’informatique révolutionne tous les métiers, de nouveaux outils deviennent disponibles également dans le domaine de l’enseignement. Il faut via la formation continuée (et la formation initiale) aider les enseignants à utiliser les outils informatiques pour accompagner de nouvelles approches pédagogiques. Cependant, il faudra aussi former des enseignants capables d’enseigner la « culture du numérique » et également les « sciences informatiques » en primaire et au secondaire.

  • Apprentissage de la programmation en école primaire

    Initier les enfants à la logique informatique et spécialement aux fondamentaux de la programmation au moyen de logiciels et d’outils ludiques (Scratch, robotique éducative, …).

  • Clubs de « programmation » dans les écoles pour les enfants de 9 à 12 ans:

    Cette initiative s’inspire d’un projet de Grande Bretagne, https://www.codeclub.org.uk/ qui organise des « clubs » de programmation pour les enfants de 9 à 12 ans.

    Un volontaire qui connait le langage de programmation se présente dans une école primaire de sa région avec les projets préparés par l’organisation « Code Club » pour apprendre aux enfants de 9 à 12 à programmer. Il existe plus de 2500 clubs en Angleterre avec plus de 36 000 élèves qui ont bénéficié de l’expérience.