Contribution participative aux Assises du Numérique en Wallonie

Réduire la fracture numérique relative au BYOD

Le BYOD (Bring Your Own Device) est une réalité dans l’enseignement supérieur ! Pour réduire la fracture numérique par rapport aux étudiants en situation plus précaire (5 à 10%, le processus d’enseignement ayant déjà effectué un tri dont le critère socio-économique n’est malheureusement pas absent), il serait souhaitable de favoriser la mise en place d’un système de chèques matériel et/ou connectique.

Une synergie avec des opérateurs privés, sur le mode des offres françaises (Orange et Bouygues) proposant une tablette et une connexion 3G pour 1€ par jour, pourrait être envisagée.

#190