Contribution participative aux Assises du Numérique en Wallonie

Centre de stockage et de diffusion numérique

Le secteur audiovisuel et multimédia est maintenant face à de nouveaux défis qui nécessitent qu’il se réinvente et continue à grandir grâce à un processus d’innovation.

Outre le besoin évident de connectivité à haut débit (problématique du dernier km pour la fibre), la mutualisation d’infrastructures de stockage est un autre grand challenge.

Les besoins sont croissants en matière de stockage, de par la multitude des contenus à archiver mais également de par la qualité des contenus produits, dont la résolution sans cesse plus importante rend les fichiers de plus en plus lourds.

Pensons à la technologie 4K qui permet une résolution 4 fois supérieure à la qualité de la Haute Définition, la meilleure qualité d’image, la possibilité d’être 2 fois plus proche de son écran, ainsi qu’une précision accrue, des effets de profondeur clairement visibles mais qui a besoin de 18GO pour un film de 2 heures.

Les acteurs ont besoin d’une infrastructure « state of the art » qui leur permet de stocker, travailler, exposer des contenus multimédias dans des conditions qui leur permettent des gains de temps et de productivité dans un environnement extrêmement bien sécurisé.  En effet, certaines de nos entreprises wallonnes travaillent sur des futurs blockbusters américains plusieurs mois avant leur sortie. Il est donc crucial de leur fournir une protection totale contre d’éventuels piratages ou attaques informatiques.

En résumé, la Wallonie a besoin d’un opérateur intégré qui fournira un ensemble de services mutualisés et qui bénéficiera d’économies d’échelle et d’un accès à une technologie de pointe pour permettre aux entreprises wallonnes du secteur de :

  1. stocker de grands volumes de contenus multimédias;
  2. permettre un accès aisé, facile et rapide à ces contenus;
  3. faire partie d’un écosystème audiovisuel et en favoriser les innovations via son offre de stockage et de diffusion.

A terme, il serait ainsi possible d’offrir une solution PaaS (Plateforme As a Service) qui permettrait de délocaliser des services qui, pour le moment, sont toujours liés à des infrastructures de type « moyens mobiles ».

Ces nouvelles solutions permettront la création de nouveaux métiers pour lesquels  la Wallonie pourrait jouer un important rôle.

Une réponse to “Centre de stockage et de diffusion numérique

  • La mutualisation d’infrastructure de stockage est facilement réalisable de part la facilité de leur interconnexions, néanmoins peu de solutions de stockage permettent de répondre à tout type de besoins.
    En effet, il faut prendre en considérations les caractéristiques intrinsèques d’un type fichier, à l’occurrence de la vidéo haute définition et la finalité quant à son utilisation.
    S’il s’agit de données dites « froides », toute solution de stockage de données à haute densité permettra de prendre en charge celles-ci, néanmoins s’il s’agit de les diffuser, le type de solution n’est plus identique, et cela sans même prendre en considération le type de diffusion (en différer, live, via un portail, avec ou sans ré-encodage, …).
    Cette mutualisation ne pourra se faire que part corps de métier visé ou par une analyse approfondie du type de « workload » requis en réalisant des PaaS prenant en considération un tiering technologique sur l’ensemble des couches d’un modèle type OSI.