Contribution participative aux Assises du Numérique en Wallonie

Le Nouvel Ordre Digital – J’accepte les cookies!

Edward Snowden, informaticien américain à la base des révélations de l’affaire PRISM, a confirmé l’espionnage de Belgacom par l’agence américaine de renseignements NSA. Dans une interview de juillet 2013, fataliste, il conseille même d’apprendre à crypter. Dès lors, faut-il se méfier du digital? iCube décrypte ce phénomène dans un e-book intitulé « Le Nouvel Ordre Digital » réalisé en collaboration avec le Cabinet Roland Berger. Sortie officielle ce 5 mai.

Il suffit de regarder comment évolue notre environnement: le digital s’immisce partout. Les réseaux sociaux comme canal de dialogue, l’informatique mobile pour être productif, peu importe l’endroit où les startups internet se développent, sont autant d’exemples qui mettent en avant l’importance de la compréhension du nouvel ordre digital.

 Jean-Luc Dehaene, dans une interview accordée au journal Le Soir en avril 2014, soulignait notamment l’ « énorme pression du court terme et de l’opinion publique, via les médias sociaux ». Un sondage réalisé à Shanghai en 2011 indiquait que 43% des étudiants chinois apprécient les hackers plus encore que les rock stars! Un tiers d’entre eux rêve même de devenir hacker (www.slate.fr).

On assiste aussi à un malaise grandissant à propos de la vulnérabilité des infrastructures publiques et privées face aux cybermenaces (bombes logiques). En Belgique, le Centre pour la Cybersécurité est le nouvel organe chargé de coordonner la lutte contre les cyberattaques. En Wallonie, le Conseil du Numérique rédigera prochainement un plan visant l’avènement d’une Digital Valley. Ces institutions illustrent bien les deux faces d’une même pièce.

« A bite, a snack and a meal… »

Sur le web, on nous propose parfois de bénéficier de confort ou de sécurité en échange de données personnelles. Par exemple: nos données biométriques contre un accès facile à notre smartphone ou notre géolocalisation contre des propositions d’achats pertinentes. Dans tous les cas, il suffit d’un clic pour dire: « J’accepte ». Par ailleurs, on retrouve aussi les cookies qui permettent de mémoriser nos actions et préférences de navigation.

Dans ce monde où nous sommes bombardés d’informations, l’e-book « Le Nouvel Ordre Digital » est une synthèse des informations essentielles permettant une lecture efficace du sujet. La vulgarisation du contenu, les illustrations, les vidéos et schémas permettent un accès à tous. Son format numérique facilite l’assimilation par notre mémoire surchargée.

Alors, comme un cookie, le NOD pourra être consommé par bouchées (gratuitement en version freemium, illustrations dessins), comme encas (vidéos, chapitres écrits) ou comme repas : le livre complet en version numérique (format Android/Kindleformat Apple).