Contribution participative aux Assises du Numérique en Wallonie

Utiliser l’intelligence collective pour le secteur des PME via le crowdcoaching

L’explication du concept est plus parlante via un exemple:

  1. Un producteur de pommes et poires est face aux difficultés de la concurrence des pays de l’Est et voudrait donner plus de valeur ajoutée à ses produits.  Il travaille seul et a la tête dans le guidon la plupart du temps.  Il sait qu’il doit trouver un moyen de se diversifier.
  2. Il y a des personnes avec des compétences spécifiques qui voudraient faire profiter la collectivité ou une petite entreprise de leurs compétences dans un autre contexte que leur activité professionnelle principale. Dans ce cas de figure, on peut imaginer le patron d’une entreprise agro-alimentaire, un expert comptable à la retraite, un étudiant en infographie et un cadre (middle mgt) d’une entreprise multinationale.
  3. Une plateforme de crowdcoaching permettrait à ces personnes de se rencontrer et de collaborer dans le cadre du développement de cette PME en fonction de leurs affinités et, sans doute, de leur proximité géographique.  Pourrait naître ainsi (après quelques séances de brainstorming) l’idée de transformer les pommes en un packaging innovant de quartiers de pommes, emballés en portions individuelles et destinés aux écoliers.  Les différents intervenants pourraient donner un coup de main dans le business plan, la création du packaging, le conseil, etc.  Un genre de « board » serait organisé tous les X mois afin de suivre et soutenir le producteur tout au long du processus.

Cette plateforme remplirait les objectifs suivants:

  • lieu de rencontre entre offre de services (profils des « coachs ») et demande de soutien (PME, artisans, etc.);
  • assurer une certaine méthodologie, donner quelques outils;
  • assurer un rôle de médiateur qui permet de garder le contrôle et d’éviter les débordements (éditer par exemple un code de conduite).